***** Us in USA, well just Me *****

FROM PARIS AND LYON TO AUSTIN... and all of the above "Tous les textes et photos de ce site sont propriété de l'auteur et ne doivent pas être reproduits, vendus ou diffusés sans son autorisation écrite."

Wednesday, December 21, 2005

On est loin du Front Populaire

J'aime ce pays. Cependant, il y encore certaines choses auxquelles je ne m'habitue pas, et je ne crois pas que ca puisse venir un jour...
J'ai ecoute tout a l'heure la declaration de Michael Bloomberg, maire de New-York, et j'ai trouve son discours vomitif...
Bien sur, la greve des transports dans une ville gigantesque comme New-York a de quoi en enerver certains, bien sur, c'est pas pratique, c'est bordelique, certains doivent se lever a 2h du mat' pour commuter, marcher des heures, le chiffre d'affaire en prend un coup pour certains businesses, etc... Oui, je sais a quel point ca peut etre cauchemardesque... Mais garantir le droit de greve n'est-il pas un point important de toute democratie ?
Certains francais de France diront, comme a Paris, lyon ou Marseille, qu'un peu ca va, mais qu'apres, faut pas pousser... C'est sur. Mais ce n'est pas comme si les grevistes new-yorkais copiaient les greves incessantes de la RATP.... Pourtant, les causes peuvent sembler concordantes. Ils veulent proteger l'age de depart a la retraite, et une retraite decente, dans un pays ou on peut trouver un caissier chez WalMart age de 75 ans.... Est-ce si terrible ? Pourquoi le "social" comme on appelle ca en France est il vu comme un crime ?

A lire le bon article (comme toujours) du NY Times , dont voici un extrait (les raisons de la greve) : "The strike began after talks between the union and the transportation authority were halted Monday night after the union rejected the authority's last offer. The authority had agreed to drop its previous demand to raise the retirement age for a full pension to 62 for new transit employees, up from 55 for current employees, but said it expected all future transit workers to pay 6 percent of their wages toward their pensions, up from the current 2 percent.
The offer was rejected, and at 3 a.m., union officials announced the strike."


Bloomberg, dans son discours culpabilisant d'aujourd'hui se fait l'eccho de la doctrine du "marche ou creve" et en l'occurence, Creve en bossant.... Bloomberg les dit "egoistes" et dangereux pour l'economie... C'est tellement simple, simpliste... Et malheureusement, certains americains preferent cette analyse plutot que de reflechir au probleme de fond evoque par cette greve... Menacer les grevistes de prison, 1 million de dollars d'amende pour les syndicats a chauqe jour de greve.... Parlons de liberte.... Pas la peine de me sortir "la liberte s'arrete ou commence celle des autres", car encore une fois c'est trop simpliste... Je crois que la notion de greve aux Etats-Unis est tellemenmt particuliere qu'elle est etudiee, pesee et reflechie avant d'etre employee... Ces grevistes new-yorkais ont du courage, pour se battre pour leurs droits, ils risquent de les perdre tous.... Mais c'est si rare que des salaries americains (j'evite le mot "travailleurs", parce que je ne fais pas dans le "Arlette L." non plus....) osent se battre dans ce sens. Ca ne se fait pas ici... Ce n'est pas politiquement correct....

19 Comments:

  • At Wed Dec 21, 04:59:00 PM , Blogger lucie said...

    les greves sont tellement mal vues ici, et sont tellement souvent des echecs, qu'il n'y a qu'environ 13% des travailleurs qui sont syndiqués ici. pas de droits sociaux ici, c'est certain. dans certaines entreprises, les femmes n'ont meme pas UN jour de congé pour accoucher, parce que ce serait injuste pour les hommes. alors elles ne se font pas payer ce jour-là. en indiana, comme dans plusieurs etats, ton patron a le droit de te virer n'importe quand et sans préavis. le point de vue de beaucoup de gens, ici, c'est que "tout le monde peut reussir s'il le veut vraiment" et que donc on n'a pas besoin de charité. on trouve que ce serait injuste pour les "riches" qui ont travaillé dur pour devenir riche de donner aux pauvres qui ne fichent rien. les pauvres n'ont cas se secouer, tout le monde peut y arriver. etre "social" ça voudrait dire que le rêve américain n'existe pas, ce qui est une impossibilité.

     
  • At Wed Dec 21, 05:02:00 PM , Blogger paris2texas said...

    Miss Lulu : je suis toujours effaree d'entendre qu'ici, si tu es pauvre, c'est que tu le veux.... Et mon mari a du mal quand je lui dit que les riches devraient payer un peu plus d'impots que les autres, pour aider les demunis, il trouve ca totalement injuste....

     
  • At Wed Dec 21, 08:32:00 PM , Blogger lucie said...

    exactement. alors pourquoi tu voudrais que les pauvres travailleurs aient une retraite plus tôt? c'est pas les riches qui vont payer pour eux. s'ils veulent une retraite, ils doivent bosser même après 65 ans pour se la payer (et encore, pas sûr qu'ils y auront droit ou qu'elle sera decente, la pension, si tu penses à enron et aux problèmes de social security en ce moment...)! c'est la loi, ici. c'est la façon de penser des gens.

     
  • At Wed Dec 21, 09:03:00 PM , Blogger Lui said...

    Tellement aux antipodes de notre ideologie d'assistes ou de solidarite nationale. L'argument balaise c'est aussi "Love it or leave it", ici on change pas la societe, on s'adapte, on se debrouille et on bosse. On se plaint pas, everything's up to you.
    Apres plusieurs annees, j'ai ete surpris de mes reactions en France a l'idee d'une greve comme celle des cheminots, moi qu'etait plutot bien a gauche. Dans un sens, c'est nous les grands enfants, qui adoront se plaindre a notre gouvernement prefere. Tres freudien tout ca. En meme temps, y'a un peu plus de solidarite en France, ouais en tout cas dans les textes, well certains textes...:)

     
  • At Wed Dec 21, 11:03:00 PM , Blogger paris2texas said...

    C'est vrai que dernierement, en pensant aux greves francaises, les meme encore et encore, je me suis surprise a penser "ils font c**** quand meme".... Mais je dois reconnaitre que ce droit est precieux et doit etre protege a tout prix ; le tout est de ne pas en abuser pour ne pas lui enlever sa signification...

     
  • At Thu Dec 22, 06:39:00 AM , Blogger Lui said...

    Tout a fait d'accord. Ce qui me gonfle en France c'est qu'on aime bien donner des lessons aussi. C'est effrayant. Les americains, par politesse mais aussi plus sincerement par ideologie, sont beaucoup moins judgemental. Des fois c'est penible, des fois c'est assez rafraichissant de ne pas tout savoir sur tout et d'avoir une opinion definitive sur tout (surtout quand ca se limite a une breve de comptoire au niveau du contenu).

     
  • At Thu Dec 22, 06:51:00 AM , Blogger sborja1 said...

    J'ai vu ça sur TF1 hier, la grève du métro newyorkais et l'amende que les syndicats ont à payer par jour. J'en suis restée sciée! Pour nous, la grève est tellement courante, c'est simple, j'ai parfois l'impression qu'elle est incluse dans les jours de congés (pour la fonction publique, par exemple).De plus, quand je lis vos commentaires , je suis encore plus sciée: Ne s'arrêter (sans solde) qu'une journée, le temps d'accoucher! Mais comment font-elles? Moi, avec le boulot que je faisais (infirmière), jamais je n'aurais tenu jusqu'au bout.
    J'aime bien ce blog, c'est vraiment un autre monde pour moi.
    Bye
    Simonne

     
  • At Thu Dec 22, 09:50:00 AM , Blogger paris2texas said...

    Merci Simonne, c'est vraiment gentil !
    Et oui, pour etre heureux ici, il faut etre du bon cote de la barriere, sinon, la vie doit vraiment etre difficile, je l'avoue. Mais quand on est du bon cote (pas besoin d'etre richissime, juste, in the middle+), la vie ici est geniale...

    Alex : snif snif pour moi aussi cette annee... Austin, c'est pas Paris, ni Lyon.... Les miens me manquent beaucoup...
    Depuis combien de toi es tu emericain d'adoption ?

     
  • At Thu Dec 22, 09:52:00 AM , Blogger paris2texas said...

    ALEX : en meme temps, le sentiment de centre du monde est parfois un peu penible ici.... Et oui, il y a une vie et un autre monde en dehors des States...

     
  • At Thu Dec 22, 10:17:00 AM , Blogger Lui said...

    C'est vrai. c'est tellement grand qu'on pourrait y croire mais t'as raison c'est chiant. Le truc aussi c'est le manque d'education ou d'interet pour d'autres cultures, modes de pensee, c'est pas le but de l'education. Nous on a ete plutot pousse a critiquer, penser par nous-memes, demontrer, tout le bordel. Eux i s'en foutent, well most of them. Be efficient and a good social tool.

     
  • At Thu Dec 22, 10:27:00 AM , Blogger paris2texas said...

    La question de la culture dites generale est un point important que j'evoque souvent avec mon Mister.... Je rigolais hier en lui disant qu'au bac, en geo, on avait de grandes chances de tomber sur les Etats-Unis, et il ne comprend pas en quoi ca peut nous interesser... L'interet porte a tout ce qui n'est pas americain est plus que limite, tu as raison. C'est pour ca qu'ils ont besoin de voyager tous ces americains, avec les yeux, l'esprit, le coeur bien ouvert... Et ca leur fait un bien fou !!!

     
  • At Thu Dec 22, 10:29:00 AM , Blogger lucie said...

    paris2texas: la vie est geniale, je suis d'accord avec toi, meme quand on est "au milieu" ... jusqu'à ce qu'il t'arrive une tuile. problèmes médicaux, en particulier. alors là, c'est la faillite et la débacle. plein de gens qui ont payé régulièrement leur assurence toute leur vie, qui gagnent bien leur vie, qui sont propriétaires, et qui soudain se retrouvent avec un cancer ou une maladie du genre, doivent vendre leur maison, se mettre en faillite personnelle, et se retrouvent avec des dettes incroyables... et souvent ne vont pas pouvoir s'offrir plus que le minimum de soins décents.

     
  • At Thu Dec 22, 01:35:00 PM , Blogger skaribou said...

    Wouach...ca n a pas l air d etre facile par chez vous ?
    Y'a le droit de greve au Quebec mais bon les conflits durent souvent plus d'un mois :-(.
    Ici non plus c'est pas parfait, mais y'a l'assurance maladie pour tout le monde :-D et ca c'est top.

     
  • At Thu Dec 22, 01:58:00 PM , Blogger sborja1 said...

    Oui, pour ces histoires de frais médicaux, j'en avais entendu parler (car je suis IDE ). C'est assez effrayant, quand même

     
  • At Thu Dec 22, 05:37:00 PM , Blogger paris2texas said...

    Les frais medicaux, c'est a mon avis LE point noir de la vie ici... Et comme dit Miss Lulu, tout peut deconner d'un seul coup et s'ecrouler... Alors, j'avoue, je me mets la tete dans le sable en me disant qu'en cas de pepin grave, on rentre en France...
    Skaribou : oui, pour ca, le Cana da ressemble bien a la France, mais ce systeme est tellement critique ici... car mal compris je crois..

     
  • At Thu Dec 22, 07:28:00 PM , Blogger Estelle said...

    Bon je vais peut-etre jouer l'avocat du diable mais voila quelques elements de reflexion :

    - Une employee enceite ne sera pas forcement payee en conge de maternite mais il faut savoir qu'elle est protegee par le Family Leav Act. C'est une loi federale (qui touche donc tous les 50 Etats) qui FORCE un employeur a autoriser ses nouvelles maman a prendre jusqu'a 3 mois de conge maternite. Evidemment, elle ne sera pas payee mais son emploi est protege et si elle se fait virer pendant son coge, elle a de fortes chances de gager tout proces contre son employeur. D'autre part, le Family Leave Act permet a un employe de quitter son travail pour s'occuper d'un parent malade ou handicape, la encore, pas paye mais son emploi est protege.

    - En France, on est dans le social. Soit. Quid des discriminations ? En France certes on n'a pas le droit de discriminer mais les lois ne sont pas respectees. Un type qui s'appelle Mohammed aura toujours plus de mal de trouver un boulot qu'un Gaston. Ici la loi est respectee, surtout dans les grands groupes. Faire partie d'une minorite n'est pas une tare, au contraire, la loi est tres dure contre les discriminants.

    - C'est vrai qu'ici on vire sans preavis, du jour au lendemain on peut se retrouver sans rien. Certes mais ca va dans les 2 sens : un employe peut demissionner sans preavis et je l'ai d'ailleurs fait. Dans ce cas, je vous assure que j'ai compris que ca profitait aux 2 camps. Autre chose, le marche de l'emploi est en meilleure forme qu'en France et prendre la porte quand on est qualifie, ce n'est pas un probleme.

    - C'est vrai qu'en employeur n'est pas oblige d'offrir des conges payes mais voila, offrir des avantages sociaux a ses employes est une maniere de les fideliser. Dans ma boite, tout le monde commence a 3 semaines de vacances et, en 4 ans, on passe a 4 semaines par an. C'est bien au-dessus de la moyenne mais voila, les employes restent fideles a la boite... En formation, on nous a d'ailleurs appris que ca coutait 80 000$ de remplacer (seulement remplacer) un ingenieur informatique. Ce n'est pas l'interet de la boite de virer ses employes sur le champ, ca lui coute cher de remplacer son personnel !

    - Pour Alex : on prend souvent les Americains pour des cons, mais les Europeens ne sont pas mieux, je vous assure. Dans ma classe de 1ere, pas la moitie des eleves ne savaient ou se trouvait la Yougoslavie, notre prof de geo etait furax ! Une copine qui a suivi la journee de preparation a la defense a meme rencontre un type en France qui ne savait pas quel etait notre jour national. Et je ne parle pas de ceux (ils existent) qui pensent encore que Strasbourg est en Allemagne. Il n'y a pas de statistiques sur la culture des Europeens mais je doute que ce soit plus brillant qu'ailleurs.

    - Voyager : quand tu as 2 semaines de conges par an, je t'assure que tu reflechis avant de poser tes conges, surtout quand ta famille est aux 4 coins du pays. Aller en Eurppe non seulement ca coute cher mais ca demande du temps ! Rien que moi, avec ma famille en France, je n'ai pas quitte la Cote Est en 1 an, imagine un Americain ! Aussi le pays est grand, a Paris, tu as Amsterdam et Bruxelles en 2-3 h de train mais ici ? Aller a l'etranger c'est autant d'heures de vol !

    Voila, desolee d'avoir fait si long mais je viulais vraiment apporter quelques elements suite a mon experience professionelle ici. Pour la sante, je suis d'accord avec vous tous, il vaut mieux l'avoir sinon c'est vraiment la ruine. Il y a d'autres trucs qui me plaisent pas bien sur ici mais comme dit Dorothee, faut pas tout simplifier :)

    Ah et (promos apres ca je me casse) pour les greves, qui la fait en France ? Les employes du service public. Dans le prive, on finit par se faire virer (quoi qu'en disent les gens). Mon pere a travaille dans l'industrie auto et les conditions sont tres dures sur la chaine. Deriere grave sur ls site ? 1981. Ca veut pas dire que les gens sont contents, ca veut surtout dire que faire greve a outrance est un LUXE que tous n'ont pas, meme en France.

     
  • At Thu Dec 22, 07:39:00 PM , Blogger paris2texas said...

    Merci Estelle ! Let's say that here, nothing is granted, that makes every little things even more precious....

     
  • At Thu Dec 22, 07:56:00 PM , Blogger Estelle said...

    Exactement ! Bonne chance avec la buche de Noel, j'attends les photos avec impatience !!

     
  • At Fri Dec 23, 08:51:00 AM , Blogger Lui said...

    Estelle, c'est vrai qu'a force de generaliser je finis par dire des conneries, c'est le risque. En tant que prof d'anthropologie, je devrais le savoir! On choisit ce qu'on veut voir. Mon spiel sur la culture generale etait motive par ma propre experience en tant que prof, les standards et le niveau du travail produit par les eleves en France et aux US est sans comparaison. A un niveau plus general, l'education (academique comme on l'entend en France) n'est pas valorisee alors on s'etonne pas. En fait, elle fait partie d'un systeme de reconnaissance sociale qui fait que les riches savent parler. Je ne crois pas que cela soit vraiment different en France (c'est surtout beaucoup plus hypocrite), c'est vrai t'as raison faudrait verifier les chiffres. Les chiffres qui sont souvent cites c'est le niveau au niveau du lycee, qui est objectivement (utilisant les memes criteres de comparaison) bas aux USA. Bas mais pour la majorite pas pour les plus riches qui a force d'activites extra-scolaires, d'ecoles privees payees deja tres cheres et autres avancements peuvent en fait commencer leur cours d'universites avant de finir le lycee. Les inegalites sociales sont gigantesques, en meme temps faut savoir ce qu'on veut, y'a pas marque "utopie" a l'entree de la frontiere. Sur le mode d'integraton a l'americaine, le film "gangs of new york" est pas mal. Il devient vite absurde de juger un modele de societe contre un autre. Combien de fois, en tant qu'expats, on s'est dit "ah ben, au moins, ici, ils...", c'est pas evident de faire l'experience du relativisme culturel pour de vrai, assez destabilisant. J'ai vecu en Arizona avec des voisins mexicains clandestins qui bossaient 18 heures par jour, en Floride a bosser avec des ramasseurs d'orange (je suis archeologue et beaucoup sur le terrain) panameens, clandestins bien sur, a Philadelphie dans les quartiers que les suburbians blancs n'osent qu'a peine mentionner alors que je finissais ma these dans une universite Ivy League a 40 000 dollars l'annee, la misere est massive, bien cachee mais enorme, en chiffre, bien plus importante qu'en France. Pour aller dans le sens d'Estelle, si t'as pas d'assurance, tu peux toujours bosser pour MacDo ou Taco Bell a mi-temps (et y'a toujours du boulot) et avoir une assurance maladie BETON (dental and all). C'est vrai que tu peux avoir a bosser plusieurs boulots mais bon... it's up to you! C'est pas evident :)

     

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home